La formation au service de la préventionLa formation au service de la préventionhttp://chad.ca/fr/membres/publications/actualites/23-02-2017/163/la-formation-au-service-de-la-prevention

​​​Au Québec, la formation continue est obligatoire pour les professionnels d’une trentaine d’ordres professionnels et d’organismes d’autoréglementation, dont la Chambre de l’assurance de dommages. L’objectif d’une telle obligation : assurer la protection du public.

Il s’agit en effet de s’assurer que les consommateurs fassent affaire avec des professionnels dont les compétences et les savoirs sont à jour et conformes aux obligations déontologiques et réglementaires.


À propos du cours obligatoire

Depuis la période de référence 2016-2017, les professionnels doivent suivre et réussir un cours de 2 UFC en Conformité, élaboré par la ChAD.

Pour la période 2016-2017, le cours obligatoire s’intitule Cap sur la conformité : votre devoir d’informer, d’expliquer et de conseiller et cible le premier motif de plainte depuis les quatre dernières années, soit le défaut d’informer, d’expliquer et de conseiller adéquatement.

Ce cours doit être complété au plus tard le 31 décembre 2017. À un an de l’échéance, 44 % des professionnels étaient déjà inscrits au cours obligatoire1. Et parmi ceux qui l’ont suivi, plus de 9 sur 10 ont reconnu qu’il leur avait permis d’améliorer leurs connaissances et leurs habiletés.

Il est important de rappeler que la réussite du cours obligatoire est une condition sine qua non au renouvellement du permis. Rappelons qu’à la fin de la période de grâce, les dossiers des professionnels qui n’ont pas accompli leur obligation de formation continue sont transférés à l’Autorité des marchés financiers qui met alors en marche les procédures de suspension.


Pour en savoir plus, visionnez la vidéo

 


Formation et prévention au service de la confiance

Pour la grande majorité des membres de la ChAD, il est important de suivre de la formation continue pour exercer leur profession2, pour se tenir au courant des nouveaux produits, de la nouvelle réglementation, des questions d’ordre juridique et de conformité, ainsi que des nouvelles tendances qui émergent.

Pour la ChAD, c’est un moyen de prévention important puisque la formation continue permet de promouvoir des pratiques professionnelles conformes et de s’assurer que les professionnels demeurent compétents pour conseiller leurs clients. La formation continue obligatoire des professionnels a aussi un impact positif sur l’image de l’industrie projetée auprès des consommateurs. En effet, pour ces derniers, le fait que les professionnels soient compétents pour les guider et les conseiller contribue à accroître leur niveau de confiance envers les professionnels en assurance de dommages3.

Pour en savoir plus sur les obligations de formation continue.


1. Au 31 janvier 2017, 6 670​ professionnels certifiés étaient inscrits au cours obligatoire.
2. Sondage express sur le professionnalisme réalisé par la ChAD avec Survey Monkey auprès de 2 267 répondants représentatifs des catégories de membres, septembre 2015.
3. Sondage réalisé par Léger pour le compte de la ChAD, janvier 2016.

23/02/2017 05:00:0028/02/2017 14:11:54