La prévention comme mécanisme de protection du publicLa prévention comme mécanisme de protection du publichttp://chad.ca/fr/membres/publications/edito-de-la-chad/22-07-2015/13/la-prevention-comme-mecanisme-de-protection-du-publicLa prévention comme mécanisme de protection du public

​​Par Maya Raic, présidente directrice-générale - L’objectif de la prévention est de limiter la réalisation d’un événement dommageable ou d’en atténuer les conséquences et l’étendue. Il s’agit donc de demeurer proactif, en anticipant plutôt qu’en étant sur le mode réactif face aux problèmes qui se posent. La prévention est un outil qui a fait ses preuves en société depuis des années. La ChAD croit aussi fermement à l’efficacité de la prévention comme élément essentiel à la réalisation de sa mission.

La ChAD met ainsi l’accent sur les activités d’inspection, de formation continue obligatoire et de communication afin de soutenir et d’accompagner la pratique professionnelle des agents et des courtiers en assurance de dommages, ainsi que des experts en sinistre.


L’inspection : d’abord des pratiques de qualité

En permettant de détecter en amont les pratiques qui pourraient être dommageables pour la protection du public, l’inspection est un important instrument de prévention dans la mission de la ChAD. Lors de ces rencontres avec les cabinets, les inspecteurs émettent des recommandations visant à corriger les lacunes constatées, améliorer la pratique professionnelle et se conformer aux lois et règlements. L’objectif de ce volet préventif est de s’assurer que la pratique des professionnels réponde aux meilleurs critères de qualité.

L’inspection des cabinets est également un volet important car il permet d’alimenter les autres activités de prévention de la ChAD grâce aux principaux constats qui y sont observés. En effet, ces constats servent ensuite à la formation et à la création d’outils qui permettront aux professionnels d’améliorer continuellement leurs pratiques.


La formation continue: la clé du maintien des compétences

La formation continue présente, elle aussi, un volet préventif majeur, car elle assure le maintien des connaissances et améliore les compétences, favorisant ainsi la qualité des services des professionnels. La ChAD donne environ 150 séances de formation en Conformité​ par période de référence. Chaque année, elle met également en ligne à ÉduChAD deux nouvelles formations en Conformité. Avec un taux de satisfaction générale de 96 %1, les cours en ligne de la ChAD répondent au besoin de flexibilité des professionnels qui peuvent ainsi parfaire leurs connaissances à leur rythme, au lieu et à l’heure de leur choix.

En 2014, la ChAD a, par ailleurs, accrédité plus de 1 600 activités de formation, assurant ainsi le maintien d’une offre de formation continue de qualité pour les professionnels.


Des outils pour soutenir la pratique professionnelle

Qu’ils soient agents ou courtiers en assurance de dommages, ou bien experts en sinistre, les professionnels bénéficient en tout temps de l’accès à une boîte à outils traitant de 27 thématiques propres à leur profession. Procédures, politiques, lettres types et autres modèles sont mis à leur disposition pour gérer le compte séparé, tenir les dossiers-clients ou mettre fin à leur mandat. Ainsi, 3 800 personnes en moyenne consultent, chaque mois, la boîte à outils à chad.ca/outils. Les professionnels membres de la ChAD reçoivent également quatre fois par année La ChADPresse, un magazine présentant des articles-conseils touchant leur pratique professionnelle. Avec un taux de lecture de 93 %, ce magazine est très apprécié de toute l’industrie. D’autre part, il faut aussi souligner que chaque jour la ChAD reçoit plusieurs appels de professionnels de l’industrie qui veulent trouver réponses à leurs questions en matière de conformité. La majorité des professionnels membres de la ChAD lui reconnaissent d’ailleurs une image de source d’accompagnement incontournable.


La prévention profite aux professionnels

Beaucoup d’énergie est donc engagée afin d’éviter les situations non-conformes, et 96 % des professionnels membres croient que les fonctions d’encadrement préventif et de formation continue sont importantes2. Les représentants et les cabinets améliorent ainsi sans cesse leur pratique professionnelle et leurs processus d’affaires. Ce faisant, ils réduisent le risque de plaintes à leur endroit et leur traitement peut en être facilité. Qui plus est, le facteur encadrement contribue à renforcer et accroître la confiance des consommateurs envers l’assurance de dommages et ses professionnels. La prévention est au cœur des activités de la ChAD car elle est primordiale pour l’accomplissement de sa mission : la protection du public. C’est également une valeur ajoutée pour les professionnels en assurance de dommages et en expertise en règlement de sinistre, car elle contribue à maintenir la confiance envers leur profession. Tous les efforts en ce sens devront être déployés.


1. ​Les données proviennent de sondages réalisés en 2014 et 2015.
2. Sondage téléphonique « Image de la ChAD auprès de ses membres » réalisé par Léger pour le compte de la ChAD du 27 janvier au 9 février 2014 auprès d’un échantillon représentatif de 500 professionnels certifiés de l’assurance de dommages du Québec, membres de la ChAD.

22/07/2015 04:00:000x0100F39089C4394B43D29606F78A48696B44010101010301002F1286983752274A81A88C570384EFFD21/07/2015 14:09:40