L’assurance commerciale n’est pas qu’une affaire de grande entrepriseL’assurance commerciale n’est pas qu’une affaire de grande entreprisehttp://chad.ca/fr/membres/publications/articles-conseils-pour-les-consommateurs/328/lassurance-commerciale-nest-pas-quune-affaire-de-grande-entreprise

Pour les consommateurs, l’assurance commerciale est souvent associée aux grandes organisations. Pourtant, ce type d’assurance concerne tout autant les PME que les entrepreneurs qui démarrent leur entreprise seuls à domicile.

 

Qui concerne-t-elle?

Line a choisi de laisser sa carrière de gestionnaire en ressources humaines pour démarrer son atelier de création de vêtements en tissus recyclés dans son appartement. Comme de nombreux jeunes entrepreneurs, Line hésite à prendre une assurance commerciale. Mais que se passera-t-il si sa machine à coudre, ses matières premières et son stock de vêtements sont détruits dans un incendie? Les biens personnels de Line seront couverts par son assurance habitation. En revanche, l’ensemble de son matériel professionnel, y compris son ordinateur s’il est utilisé dans le cadre de son travail, ne sera pas couvert si elle ne s’est pas protégée par une police d’assurance commerciale.

Line réfléchit toutefois au coût de la police d’assurance et raisonne en pensant qu’il serait plus économique de racheter son matériel et son ordinateur que s’assurer sur le plan commercial. Or elle n’a pas pensé à la portion responsabilité civile qui s’attache à la protection commerciale. En effet, que se passera-t-il si Line se retrouve face à des poursuites judiciaires relatives à l’utilisation de ses créations?

On l’aura compris, l’assurance commerciale concerne tous les entrepreneurs, et ce, quelle que soit la taille de leur entreprise et la nature de leur activité. Même si elle n’est pas obligatoire, elle est nécessaire si l’entrepreneur souhaite contracter un prêt auprès d’une institution financière.

 

À chaque entreprise, son contrat d’assurance

En matière d’assurance commerciale, le rôle de conseiller du représentant en assurance de dommages est primordial, car chaque entreprise, selon sa vocation, fait face à différents types de risques. Entre autres les dommages matériels, les pertes d’exploitation pour interruption d’affaires, le vol, le détournement de fonds par des employés et la responsabilité civile qui permet de couvrir les dommages causés à autrui. Les dommages causés dans un local loué par l’entreprise sont également inclus dans la responsabilité civile.

Le représentant en assurance de dommages est le professionnel le plus indiqué pour aider l’entrepreneur à faire l’analyse de ses besoins, l’éclairer quant aux risques encourus et lui proposer les protections adéquates. Il l’informera également sur les limitations et les exclusions incluses à la police d’assurance.

L’assurance commerciale ou des entreprises peuvent être offertes sous forme de police multirisque ou à la carte. Certains entrepreneurs, selon leur type d’activités, peuvent nécessiter des protections sur mesure, tandis que d’autres, comme les détaillants, peuvent être assurées au moyen d’un programme comportant certaines couvertures de base et additionnelles communes à ce type d’entreprise.

Le coût de la prime est généralement établi en fonction du type d’entreprise exploitée, de la nature des risques qui s’y rattachent et des besoins de l’assuré. Somme toute, il s’agit d’une protection indispensable pour assurer la pérennité de l’entreprise et pour protéger son investissement.

25/08/2014 23:19:31