L’obligation d’informer : quelles sont les limites?L’obligation d’informer : quelles sont les limites?http://chad.ca/fr/membres/pratique-professionnelle/conformite-boite-a-outils/role-conseil/68/lobligation-dinformer-quelles-sont-les-limitesL’obligation d’informer : quelles sont les limites?

​Les conseils des représentants sont essentiels pour permettre aux clients de bien comprendre la teneur de leur contrat d’assurance. Mais jusqu’où va l’obligation d’informer?

Après avoir déterminé les besoins du client et identifié le produit d’assurance qui y répond le mieux, le représentant en assurance de dommages doit lui fournir les renseignements qui aideront le client à prendre une décision en toute connaissance de cause.

Cette étape, qui requiert une bonne compréhension des contrats et des formulaires utilisés par les compagnies d’assurance, permet d’expliquer la nature des couvertures ainsi que les limitations et les exclusions.

Le représentant doit également s’assurer de vulgariser le jargon technique dans un langage simple et accessible qui tient compte des connaissances et de l’expérience de l’assuré.

Le représentant en assurance de dommages gagnera donc toujours à en dire plus que moins.

11/08/2014 21:07:39http://docs.chad.ca/SiteCollectionDocuments/2013-09-chadpresse-obligation-informer-fr.pdf