Rôle-conseilRôle-conseil

 

 

1. Syndicats de copropriétés : liste de documents Lors de la souscription initiale et lors des renouvellements de l'assurance du syndicat de copropriété, il est important de bien évaluer les besoins de ce dernier pour pouvoir lui proposer les protections correspondant à ses particularités propres. http://chad.ca/fr/membres/pratique-professionnelle/conformite-boite-a-outils/role-conseil/443/1-syndicats-de-coproprietes-liste-de-documents1. Syndicats de copropriétés : liste de documents Lors de la souscription initiale et lors des renouvellements de l'assurance du syndicat de copropriété, il est important de bien évaluer les besoins de ce dernier pour pouvoir lui proposer les protections correspondant à ses particularités propres.
2. Fiche-conseil en matière de risques environnementaux – La pollutionParce que les sinistres environnementaux peuvent prendre une ampleur initialement insoupçonnée ou se complexifier, il est essentiel que le représentant agisse dans les limites de ses connaissances et de son expertise avant d’accepter et d’entreprendre un mandat. http://chad.ca/fr/membres/pratique-professionnelle/conformite-boite-a-outils/role-conseil/483/2-fiche-conseil-en-matiere-de-risques-environnementaux-la-pollution2. Fiche-conseil en matière de risques environnementaux – La pollutionParce que les sinistres environnementaux peuvent prendre une ampleur initialement insoupçonnée ou se complexifier, il est essentiel que le représentant agisse dans les limites de ses connaissances et de son expertise avant d’accepter et d’entreprendre un mandat.
3. Tableau comparant l’avenant F.A.Q. n° 43 et la F.P.Q. n° 5Bien que ces deux produits semblent similaires, ils comportent des différences que les professionnels en assurance de dommages doivent connaître et comprendre pour en expliquer les avantages et les inconvénients à leurs clients et les aider à faire un choix éclairé en fonction de leurs besoins. http://chad.ca/fr/membres/pratique-professionnelle/conformite-boite-a-outils/role-conseil/502/3-tableau-comparant-lavenant-faq-n-43-et-la-fpq-n-53. Tableau comparant l’avenant F.A.Q. n° 43 et la F.P.Q. n° 5Bien que ces deux produits semblent similaires, ils comportent des différences que les professionnels en assurance de dommages doivent connaître et comprendre pour en expliquer les avantages et les inconvénients à leurs clients et les aider à faire un choix éclairé en fonction de leurs besoins.
4. Aide-mémoire du syndicat de copropriété en matière d’assurance Cet aide-mémoire, conçu pour les administrateurs d’un syndicat de copropriété, constitue un rappel des principales obligations qui leur reviennent, des informations importantes et des documents nécessaires pour obtenir une protection adéquate.http://chad.ca/fr/membres/pratique-professionnelle/conformite-boite-a-outils/role-conseil/517/4-aide-memoire-du-syndicat-de-copropriete-en-matiere-dassurance4. Aide-mémoire du syndicat de copropriété en matière d’assurance Cet aide-mémoire, conçu pour les administrateurs d’un syndicat de copropriété, constitue un rappel des principales obligations qui leur reviennent, des informations importantes et des documents nécessaires pour obtenir une protection adéquate.
5. Délais relatifs au renouvellement, à la résiliation ou à l’annulation des contrats Renouvellement avec ou sans modification de la prime ou des protections, non-renouvellement, résiliation en cours de contrat, aggravation du risque : ces différentes actions exigent des communications de l’assureur à l’assuré (ou vice-versa). http://chad.ca/fr/membres/pratique-professionnelle/conformite-boite-a-outils/role-conseil/592/5-delais-relatifs-au-renouvellement-a-la-resiliation-ou-a-lannulation-des-c5. Délais relatifs au renouvellement, à la résiliation ou à l’annulation des contrats Renouvellement avec ou sans modification de la prime ou des protections, non-renouvellement, résiliation en cours de contrat, aggravation du risque : ces différentes actions exigent des communications de l’assureur à l’assuré (ou vice-versa).
Agent et courtier : rappel des obligations de conseilUn assuré remplit une soumission en ligne : est-ce que je dois reposer toutes les questions du formulaire pour confirmer la collecte de données? Puis-je dorénavant demander à mon adjointe de recueillir les renseignements personnels d’un client? Peut-elle également offrir des conseils sur un avenant particulier?http://chad.ca/fr/membres/pratique-professionnelle/conformite-boite-a-outils/role-conseil/581/agent-et-courtier-rappel-des-obligations-de-conseilAgent et courtier : rappel des obligations de conseilUn assuré remplit une soumission en ligne : est-ce que je dois reposer toutes les questions du formulaire pour confirmer la collecte de données? Puis-je dorénavant demander à mon adjointe de recueillir les renseignements personnels d’un client? Peut-elle également offrir des conseils sur un avenant particulier?
Assurer un bateau de plaisance : les écueils à éviterAvec plus de 860 000 propriétaires de bateaux de plaisance, soit une personne sur dix, le Québec occupe le deuxième rang au Canada en matière de pratique des activités nautiques. Le prix d’un bateau neuf varie considérablement en fonction de la taille et du modèle, mais certaines embarcations peuvent coûter 1 M$, et même plus. http://chad.ca/fr/membres/pratique-professionnelle/conformite-boite-a-outils/role-conseil/541/assurer-un-bateau-de-plaisance-les-ecueils-a-eviterAssurer un bateau de plaisance : les écueils à éviterAvec plus de 860 000 propriétaires de bateaux de plaisance, soit une personne sur dix, le Québec occupe le deuxième rang au Canada en matière de pratique des activités nautiques. Le prix d’un bateau neuf varie considérablement en fonction de la taille et du modèle, mais certaines embarcations peuvent coûter 1 M$, et même plus.
Autoconstruction : l’importance du devoir d’informerLa chronique dossier présente un cas vécu lié à l’assurance de dommages. Nous avons soumis le cas à un agent et à un courtier en assurance de dommage afin de connaître leur opinion et d’obtenir leurs conseils.http://chad.ca/fr/membres/pratique-professionnelle/conformite-boite-a-outils/role-conseil/435/autoconstruction-limportance-du-devoir-dinformerAutoconstruction : l’importance du devoir d’informerLa chronique dossier présente un cas vécu lié à l’assurance de dommages. Nous avons soumis le cas à un agent et à un courtier en assurance de dommage afin de connaître leur opinion et d’obtenir leurs conseils.
En langage clair, s’il vous plaît!Les exemples de plaintes qui parviennent au Bureau du syndic et qui découlent d’une mécompréhension de l’assuré sont nombreux. Or, dans bien des cas, nous constatons en cours d’enquête que le professionnel est en mesure de nous confirmer, notes à l’appui, avoir donné des explications à l’assuré. http://chad.ca/fr/membres/pratique-professionnelle/conformite-boite-a-outils/role-conseil/450/en-langage-clair-sil-vous-plaitEn langage clair, s’il vous plaît!Les exemples de plaintes qui parviennent au Bureau du syndic et qui découlent d’une mécompréhension de l’assuré sont nombreux. Or, dans bien des cas, nous constatons en cours d’enquête que le professionnel est en mesure de nous confirmer, notes à l’appui, avoir donné des explications à l’assuré.
La réalité de la clientèle immigrante L’un des enjeux majeurs pour le nouvel arrivant consiste à trouver un assureur qui accepte de le protéger en l’absence d’un historique de crédit, de conduite, d’assurance et parfois même d’un emploi.http://chad.ca/fr/membres/pratique-professionnelle/conformite-boite-a-outils/role-conseil/390/la-realite-de-la-clientele-immigranteLa réalité de la clientèle immigrante L’un des enjeux majeurs pour le nouvel arrivant consiste à trouver un assureur qui accepte de le protéger en l’absence d’un historique de crédit, de conduite, d’assurance et parfois même d’un emploi.