La sollicitation à l’ère de l’assurance de dommages 2.0La sollicitation à l’ère de l’assurance de dommages 2.0http://chad.ca/fr/membres/pratique-professionnelle/conformite-boite-a-outils/medias-sociaux/106/la-sollicitation-a-lere-de-lassurance-de-dommages-20La sollicitation à l’ère de l’assurance de dommages 2.0

​Internet, téléphone intelligent, applications mobiles, blogues, Facebook, LinkedIn, Twitter, réseaux sociaux : les moyens de joindre les consommateurs connaissent depuis quelques années un boom extraordinaire. La communication s’est également transformée :

  • La publicité voyage maintenant de bouches à oreilles
  • Le message s'est muté en conversation
  • Le public s'est réincarné en interlocuteur
  • On ne parle plus de diffusion d'information, mais de partage d'information
  • Les médias traditionnels laissent place à l'expérience client
  • Le message ne s'adresse plus à un ensemble, mais à une clientèle précise
  • La quantité s'efface au profit de la qualité
  • L'organisation s'est transformée en individu ayant sa propre personnalité

Que le représentant utilise ces outils de communication 2.0 pour solliciter des clients ou socialiser, ses obligations légales et déontologiques s’appliquent.

Ainsi, le représentant doit, lors de la sollicitation de clients potentiels, communiquer :

  • son nom;
  • les titres qu’il est autorisé à utiliser;
  • le nom du cabinet ou de la société autonome pour le compte duquel il exerce ses activités;
  • ses adresses et numéros de téléphone au travail.
20/08/2014 19:40:33http://docs.chad.ca/SiteCollectionDocuments/2012-02-chadpresse-medias-sociaux-fr.pdf