La collaboration avec un expert en sinistre « public »La collaboration avec un expert en sinistre « public »http://chad.ca/fr/membres/pratique-professionnelle/conformite-boite-a-outils/expert-en-sinistre-mandate-par-un-sinistre/388/la-collaboration-avec-un-expert-en-sinistre-public

​​Il existe encore des perceptions négatives quand un expert en sinistre dit « public » est dans un dossier de réclamation. Quelles sont les obligations de collaboration auxquelles les parties doivent se conformer?

De nos jours, l’intervention des assureurs après le sinistre est si rapide et il y a tant d’intervenants que le sinistré perd parfois le fil du processus après quelques semaines. Il peut solliciter l’aide d’un expert en sinistre dit « public », parfois plus d’un mois après le sinistre. L’expert « public » doit alors : 

  • reconstituer la situation selon les faits du sinistré; 
  • valider l’information; 
  • demander tous les documents à l’expert en sinistre mandaté par l’assureur.


Certaines obligations de l’expert en sinistre mandaté par l’assureur 

  • Sur demande, il doit acheminer une copie de tous les documents pertinents au dossier du sinistré tels que la déclaration de sinistre, l’inventaire des biens, la cession de créance ou encore l’estimation des travaux de rénovation. 
  • Il ne doit pas déconseiller à un assuré, à un sinistré, à un mandant ou à un tiers de consulter un autre représentant ou une autre personne de son choix. 
  • Il ne doit pas dénigrer, dévaloriser ou discréditer un autre représentant. De tels comportements nuisent à l’image de la profession aux yeux du public et fragilisent le lien de confiance entre les professionnels et leurs clients.

Que l’expert en sinistre soit mandaté par le sinistré ou par l’assureur, celui-ci doit agir de façon équitable envers l’autre partie et se conformer aux mêmes obligations prévues au Code de déontologie des experts en sinistre.

27/02/2015 19:54:14http://docs.chad.ca/SiteCollectionDocuments/2014-12-chadpresse-expert-en-sinistre-public.pdf