La présentation du groupeLa présentation du groupehttp://chad.ca/fr/membres/formation-continue/responsable-de-formation/conseils-pour-formateurs/411/la-presentation-du-groupeprésentation de groupe

​Il existe plusieurs types de présentations : selon la taille du groupe, selon la connaissance mutuelle des participants, selon les objectifs de la formation, etc.… Cependant, si en tant que formateur, vous laissez chacun se présenter à sa façon, sans donner un minimum de consignes, vous pourriez faire face à certaines difficultés dont voici quelques aperçus:


Le mauvais exemple :

​Le premier participant qui se présente servira automatiquement d’exemple aux autres.

​Imaginez alors qu’il se mette à parler de sa vie privée, de sa fin de semaine, ou encore de son parcours académique impressionnant! Vous risquez de voir les autres participants faire la même chose ou, au contraire, être intimidés par une telle présentation.


Les bavards :

​Il risque d’y avoir des participants trop bavards qui monopolisent la parole, allongeant la présentation plus que nécessaire et indisposant du même coup les autres participants.


Les timides :

​Contrairement aux précédents, il existe aussi des personnes trop réservées qui hésitent à prendre la parole et qui, lorsqu’elles y sont obligées, ne diront que quelques mots.

​Vous devez être attentif à tous ces détails si vous désirez détendre l’atmosphère d’un tour de table, et non pas la refroidir.

​Il est donc préférable que ce soit le formateur qui donne les consignes pour démarrer les présentations : 

  • Vous pouvez vous présenter vous-même, en premier (c’est en général la manière la plus courante); 
  • Vous pouvez donner les consignes. Limitez-vous à trois ou quatre consignes maximum et essayez de poser une question en lien avec le sujet du cours.
    Exemple pour une formation traitant des conflits d’intérêts : 
    • ​votre nom; 
    • votre profession (souscripteur, représentant, expert en sinistre, coach, superviseur …); 
    • vos attentes par rapport à la formation; 
    • vous êtes-vous retrouvé un jour en conflit d’intérêts avec votre client? 
  • Si la taille du groupe le permet (groupe restreint), vous pouvez demander aux participants de se mettre deux par deux et de s’interroger mutuellement pendant quelques minutes, dans le but que chacun puisse ensuite présenter son voisin au reste du groupe. L’avantage est de briser plus rapidement la glace. C’est ce qu’on appelle plus communément une activité « brise-glace ».
05/03/2015 19:25:27