Les différents types d’assurances habitation Les différents types d’assurances habitation http://chad.ca/fr/consommateurs/bien-sassurer/habitation/213/les-differents-types-dassurances-habitationLes différents types d’assurances habitation

​Le contrat d’assurance habitation couvre non seulement les biens meubles et les immeubles de l’assuré, mais aussi sa responsabilité civile, c’est-à-dire les dommages qu’il pourrait causer à autrui ou à ses biens. Contrairement à l’assurance automobile, la loi n’oblige pas les Québécois à souscrire un contrat d’assurance habitation. Par contre, sans assurance, une négligence peut coûter très cher!

 

L’assurance propriétaire occupant

L’assurance propriétaire occupant couvre les résidences unifamiliales et multifamiliales comptant jusqu’à six logements occupés en totalité ou en partie par leur propriétaire.

​Elle couvre :

  • les biens de l’assuré (bâtiment, dépendances et biens meubles)
  • les frais de subsistance supplémentaires
  • sa responsabilité civile (les dommages accidentellement causés aux autres).

​La garantie « responsabilité civile » du contrat d’assurance habitation couvre les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile de la vie privée partout dans le monde.

Exemple
Au cours d’une partie de golf lors d’un voyage en Écosse, un assuré atteint accidentellement avec son bâton un autre golfeur qui, blessé à la tête, est incapable de travailler pendant quatre mois. S’il est prouvé que l’assuré a été négligent, son assurance habitation versera une indemnité à l’autre golfeur.

L’assurance locataire occupant

L’assurance locataire occupant est similaire celle de propriétaire occupant, à cette différence près qu’elle ne protège pas le bâtiment et les dépendances, car ceux-ci relèvent du propriétaire et non du locataire.

​Quant à ses biens meubles, l’assuré doit déterminer quel montant il désire souscrire en se basant sur la valeur de remplacement de ses biens.

​Pour un meilleur estimé de la valeur de remplacement de ses biens meubles, l’assuré peut remplir le formulaire Inventaire des biens, qui permet de déterminer plus facilement quel montant de garantie est nécessaire pour avoir une protection suffisante.

Exemple
En faisant la cuisine, un locataire habitant un immeuble résidentiel de 12 unités accroche accidentellement une bouteille d’huile d’olive. La bouteille se renverse sur le poêle allumé et déclenche un incendie qui atteint le logement de son voisin immédiat. La police d’assurance habitation souscrite par le locataire couvre les dommages causés aux deux logements.

L’assurance copropriétaire occupant

L’assurance copropriétaire occupant sert à assurer les habitations individuelles (« parties exclusives ») des copropriétaires, c’est-à-dire la copropriété divise (« condominium »). Les risques couverts ainsi que les extensions, limitations et exclusions sont essentiellement les mêmes que celle de l’assurance de propriétaire occupant, tout en tenant compte des circonstances particulières et des besoins précis du copropriétaire occupant, p. ex., les améliorations locatives.

​Il existe également d’autres types de produit d’assurance habitation, dont :

  • L’assurance pour résidence saisonnière ou secondaire
  • L’assurance pour propriété louée à des tiers
05/02/2015 19:37:49