Les véhicules récréatifs et l’assuranceLes véhicules récréatifs et l’assurancehttp://chad.ca/fr/consommateurs/bien-sassurer/automobile/413/les-vehicules-recreatifs-et-lassuranceLes véhicules récréatifs et l’assurance

​Au Québec, chaque saison a sa pratique de véhicule récréatif : en hiver les motoneiges parcourent les sentiers que les véhicules tout-terrain (​VTT) emprunteront ensuite à l’arrivée des beaux jours. Afin de profiter pleinement de ces loisirs, voici quelques informations pour pouvoir les assurer adéquatement.


Qu’est-ce qu’un véhicule récréatif?

​Un véhicule récréatif est habituellement un véhicule assimilé à une motoneige, un quad, une mini-moto ou une mini-voiture. Validez néanmoins avec votre assureur sa propre définition des véhicules récréatifs. Les caravanes, tentes-roulottes et les motos peuvent, par exemple, être considérées comme des véhicules récréatifs ou de loisir.


Bien assurer son véhicule récréatif

​La loi impose à tout propriétaire d'un véhicule circulant au Québec de détenir une assurance responsabilité civile. C’est la seule assurance obligatoire. D’autres protections sont disponibles et varieront selon le type de véhicule récréatif, sa valeur et l’usage qui est en fait. Il est donc important de bien décrire à votre agent ou votre courtier en assurance de dommages l’utilisation que vous en faites, notamment si vous voulez : 

  • utiliser votre véhicule sur des sentiers ou sur la voie publique; 
  • utiliser une roulotte comme résidence saisonnière (ex. : fixe dans un camping), ou changer régulièrement de location; 
  • faire des compétitions avec votre véhicule; 
  • remiser votre véhicule pendant une certaine période; 
  • voyager uniquement au Québec, voyager ailleurs au Canada ou aux États-Unis, ou vous rendre ailleurs dans le monde.

​Par exemple, si vous envisagez de voyager aux États-Unis avec votre véhicule récréatif, prenez le temps de valider que votre couverture vous y protégera ainsi que les conditions qui s’appliquent. Assurez-vous également de spécifier à votre agent ou votre courtier en assurance la durée et la fréquence des déplacements que vous envisagez de faire. De plus, il est bon de vérifier si vous avez besoin d’une protection supplémentaire contre les dommages corporels subis ou causés à autrui. En effet, une telle protection pourrait vous être nécessaire même si vous n’utilisez votre véhicule récréatif que sur un terrain privé. Cela peut notamment être le cas si votre passager se blesse alors que vous rouliez sur votre terrain avec votre VTT.

​Si vous projetez de faire beaucoup de route avec votre autocaravane ou votre moto, demandez à votre agent ou votre courtier en assurance de dommages si votre contrat inclut une assistance routière ou comment obtenir un véhicule de remplacement si le vôtre tombe en panne ou s’il est volé.


​​Véhicules récréatif​s hors route : protection contre les dommages corporels

​Les véhicules récréatifs qui ne sont pas destinés à circuler sur la route sont encadrés par la Loi sur les véhicules hors route. Les blessures corporelles survenues à bord des motoneiges, motocross et motoquads, communément appelés VTT ou quads, ne sont pas couvertes par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). Ainsi, advenant une collision avec un arbre, les personnes blessées n’auraient droit à aucune indemnisation pour les dommages corporels permanents, le remplacement de revenus ou l’aide personnelle. Aucune indemnité non plus pour leur succession, en cas de décès. D’où l’importance de bien s’assurer, notamment en souscrivant à une assurance responsabilité civile d’au moins deux millions de dollars.

​Exception ​: si la collision a lieu entre le véhicule récréatif et une voiture en mouvement sur un chemin public, la Loi sur l’assurance automobile s’applique alors à toutes les personnes impliquées dans l’accident.


Comment est calculée la prime?

​Le profil du conducteur (son âge, son sexe, son historique de réclamation et son dossier de conduite) de même que le modèle et l’âge du véhicule, l’usage qui en est fait et l’endroit où il est utilisé ont une influence sur le montant de la prime. Les protections choisies et le montant de la franchise sont également pris en compte dans l’établissement du prix. Renseignez-vous auprès de certains clubs de votre région. En plus d’offrir des services-conseils pour bien utiliser son véhicule récréatif, ils permettent parfois d’obtenir des produits d’assurance spécialisés à un tarif spécial. Notez que plusieurs assureurs accordent des rabais lorsque vous assurez plusieurs biens avec eux et que les véhicules récréatifs pourraient être considérés pour ce type de rabais.


S’informer pour être bien assuré

​Avant d’opter pour une couverture, informez-vous auprès de l’agent ou du courtier en assurance de dommages à propos des limitations et exclusions au contrat. Ces professionnels sont des spécialistes, ils sauront répondre à toutes vos questions afin de vous permettre de prendre une décision en toute connaissance de cause.

19/07/2016 18:35:26