Appeler un courtier ou un agent?Appeler un courtier ou un agent?http://chad.ca/fr/consommateurs/bien-sassurer/332/appeler-un-courtier-ou-un-agent

​Que ce soit pour assurer votre auto, votre habitation ou votre entreprise, vous devrez appeler soit une compagnie d’assurance (un assureur) soit un cabinet de courtiers en assurance. Y a-t-il une différence entre les deux? 

Dans le premier cas, vous communiquerez avec un employé de l’assureur, un agent en assurance de dommages, tandis que dans le second cas, vous parlerez avec un courtier en assurance de dommages. 

Agents et courtiers en assurance de dommages sont tous des professionnels certifiés, encadrés par la Chambre de l’assurance de dommages qui ont des obligations à respecter pour conserver le droit d’exercer. Ils doivent notamment maintenir leurs compétences à jour en suivant une formation continue et respecter un code de déontologie.

 

Y a-t-il une différence de coût entre le service d’un agent ou d’un courtier?

Pour distribuer ses produits, une compagnie d’assurance peut : 

  • le faire directement avec les consommateurs par l’intermédiaire d’agents en assurance de dommages qui, après avoir dressé le portrait de votre situation et identifié vos besoins, vous conseilleront et vous offriront le meilleur produit parmi les produits offerts par l’assureur. Le montant de la prime d’assurance inclura alors les salaires des employés et les coûts d’exploitation. 
  • le faire par l’intermédiaire de cabinets de courtage qui offre différents produits d’assurance de dommages provenant des assureurs de son réseau d’affaires. Le courtier en assurance de dommages, après avoir lui aussi dressé le portrait de votre situation et identifié vos besoins, sollicitera des soumissions dans le réseau d’assureurs afin de vous offrir le produit qui répond le mieux à vos besoins. La prime d’assurance comprendra la commission versée au courtier; les courtiers peuvent également facturer des honoraires (voir encadré). 

Au-delà du coût des services du professionnel en assurance de dommages, plusieurs choses peuvent toutefois faire varier le montant de la prime. Les protections choisies, le type de voiture, d’habitation ou d’entreprises à assurer, les sinistres passés, les indemnités reçues, la fréquence de réclamation, etc. sont autant d’éléments susceptibles d’influencer la prime voire même le fait que l’assureur accepte de vous couvrir ou non.


​Un professionnel en assurance de dommages peut-il demander des honoraires?

Tout professionnel en assurance de dommages qui entend exiger des frais qui ne sont pas inclus dans le montant de la prime d’assurance doit en aviser son client.

Le mot « frais » peut inclure des coûts d’inspection, des frais d’émission de police ou d’ouverture de dossier ou bien encore des honoraires. Si ces frais additionnels ne dépassent pas 50 $ en assurance des particuliers, par exemple assurance habitation ou automobile, ou 250 $ en assurance des entreprises, ils peuvent être divulgués postérieurement à la prestation du service, par une mention sur la facture.

Sinon, le professionnel doit vous en informer au préalable et par écrit. En tant que client, vous pouvez accepter ou refuser ces frais au moment de la transaction, vous ne pouvez pas être mis devant le fait accompli. 

 

La valeur ajoutée d’un professionnel 

Il est donc important de magasiner son contrat d’assurance, non seulement pour comparer les prix, mais surtout pour comparer les produits qui vous sont offerts. On prétend souvent qu’il faut lire entre les lignes d’un contrat d’assurance pour s’assurer que votre patrimoine est bien protégé. Certes, il faut prendre le temps de le lire, mais surtout, il faut poser des questions à son professionnel en assurance de dommages, qu’il soit agent ou courtier. 

Sachez qu’ils ont l’obligation déontologique de vous donner tous les conseils adaptés à votre situation. Ceux-ci ne se limitent pas au contrat d’assurance, mais s’étendent également à tout ce qui en découle directement ou indirectement, ainsi qu’à la description des exclusions et des limitations particulières de la police, compte tenu des besoins que vous aurez exprimés. 

N’hésitez donc pas à poser des questions à votre professionnel et lui fournir toute l’information que vous jugez pertinente afin qu’il puisse vous proposer un produit qui protègera tout votre patrimoine.


29/11/2017 15:15:38